RDC : l’OIF juge inclusif, exhaustif et actualisé le fichier électoral mais perfectible

 

Les experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ont rendu public ce vendredi 25 mai leur rapport d’audit du fichier électoral de la RDC. D’après la synthèse des conclusions préliminaires des experts, le fichier électoral est inclusif, exhaustif et actualisé.

« Un fichier électoral inclusif exhaustif et actualisé mais perfectible et donc nécessitant des améliorations ayant fait l’objet de recommations à court et moyen terme en vue, notamment, de son affichage provisoire. Ce, pour permettre d’aboutir à des listes électorales définitives, conformement à loi », a déclaré le général Siaka Sangaré, Chef de la délégation des experts de l’OIF.

Au regard des constats et des résultats des analyses, il ressort que le fichier électoral, soumis à l’audit, présente des forces et des limites. Au titre des forces, les experts ont soulevé, l’amélioration du cadre juridique relatif à l’enrôlement qui a surtout permis de renforcer le droit à un recours effectif, les prérogatives de la CÉNI et de ses démembrements ainsi le régime répressif à l’endroit des membres des centres d’inscription ayant commis des irrégularités.

Au titre des faiblesses, les auditeurs de l’OIF ont également révélé l’absence notoire d’un système d’état civil et de recensement de la population. Mais surtout la présence d’électeurs sans empreintes à la hauteur de 16,6%, soit environ 7 millions répartis sur l’ensemble du territoire national.

L’audit du fichier électoral a été réalisé sur une base de données de 40 024 897 électeurs inscrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top