France-Rwanda : Louise Mushikiwabo, prochaine Secrétaire général de l’OIF?

 

L’on peut déjà s’interroger sur la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, au poste du secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Ce, dans la mesure où elle a déjà un soutien de taille, à savoir, celui du Président français, Emmanuel Macron qui l’a confirmé le mercredi 23 mai lors de son tête avec le président rwandais, Paul Kagame, à Paris.

Selon les médias français, c’est au cours d’une conférence de presse que le président français a annoncé qu’il soutenait la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushi-kiwabo à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Le président français a déclaré, à cet effet, qu’il a une conviction qu’il assure d’ailleurs n’avoir jamais cachée.

« S’il y a une candidature africaine au poste de secrétaire général de la Francophonie, elle aurait beaucoup de sens. Si cette candidature était africaine et féminine, elle aurait encore plus de sens. Et donc à ce titre je crois que la ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences et tous les titres pour exercer cette fonction » a déclaré le président français, soulignant que Louise Mushikiwabo a « une maîtrise parfaite de la langue française ».

Ce soutien traduit le rapprochement entre les deux pays qui n’ont souvent pas des bonnes résolutions diplomatiques.

Bon nombre d’observateurs s’interrogent également sur cette candidature rwandaise, surtout quand on sait que le Rwanda est un pays anglophone et de ce fait, membre du Commonwealth. À ce sujet, Emmanuel Macron pense à la diversification et le plurilinguisme.

« Je pense que la Francophonie n’est pas en guerre contre le Commonwealth ou la langue française en guerre contre l’anglais. Au contraire, je pense que la langue française s’inscrit aujourd’hui dans un monde de plusieurs langues, c’est qui est le cas de mon pays. Ça n’empêche pas l’engagement qui est toujours là pour la Francophonie », a-t-il justifié.

L’élection au poste du Secrétaire général de l’OIF aura lieu du 11 au 12 octobre prochain à Erevan, en Arménie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top