Vente illégale des médicaments, les pharmaciens de deux Congo montent au créneau

 

Les pharmaciens de la République Démocratique du Congo et de la République du Congo conjuguent leurs efforts pour lutter contre la vente illégale des médicaments. Au cours d’une séance de travail organisée ce vendredi 18 mai, ils ont annoncé la tenue à point noire, du 14 au 15 juin 2018, des journées pharmaceutiques pool Malebo. Question de rafermir leurs liens et plaider pour l’assainissement de leurs secteurs.

D’un commun accord, ils ont décodé de baliser les voies au regard de l’impact négatif de la vente illicite des médicaments. Les pharmaciens de deux rives du feuve Congo ont relevé la nécessité de créer une synergie pour protéger la santé des population.

Il sied de signaler que cette initiative est partie du constat selon lequel les médicaments et autres produits de santé qui traversent les frontières des deux pays sont de mauvaise qualité. D’où l’urgence de lutter contre ce phènomene où les produits pharmaceutiques sont achetés, vendus et transportés par les personnes non autorisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top