La MP déjà en campagne, la CÉNI silencieuse, le CLC s’indigne

 

Dans un communiqué publié ce mercredi 16 mai, le Comité Laïc de Coordination catholiques (CLC) dit constater que la Majorité Présidentielle (MP) bat campagne pour une éventuelle candidature de Joseph Kabila à la prochaine présidentielle sans interpellation aucune de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI). Car l’heure n’est pas à la campagne électorale, selon le calendrier de la Céni.

Raison pour laquelle, les laïcs catholiques interpellent la CÉNI et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

« Le Comité Laïc de Coordination (CLC) constate que la campagne électorale de la Majorité Présidentielle a déjà démarrée dans les provinces de Kinshasa et de l’Equateur, de surcroit avec pour candidat à la présidentielle, le Président de la République sortant, en violation flagrante de la Constitution, de l’Accord de la Saint-Sylvestre et de la loi électorale », dit le CLC dans le communiqué.

Les laïcs catholiques s’interrogent également sur l’origine de l’argent de ce déploiement de l’arsenal politique de la Majorité présidentielle.

« Le CLC s’indigne de constater que de gros moyens de propagande commencent ainsi à être déployées au moment où le financement de l’ensemble du processus électoral à travers la CENI bat de l’aile et accumule des retards plus que coupables. Tout en dénonçant cette stratégie de violation systématique des lois de la république et de la politique de deux poids deux mesures, le CLC condamne le silence, en la matière de la Commission Electorale Nationale Electorale et du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel », ajoute le CLC.

Le 12 février, les membres du Conseil de sécurité avaient rappelé qu’un engagement public de la part de Joseph Kabila à ne pas briguer de troisième mandat ou à ne pas changer la constitution serait crucial pour instaurer la confiance envers le processus électoral.

1 Comment

  1. La M P méprise le peuple, les lois et les institutions de la république; c’est ridicule que toutes ces têtes démontrent à la face du monde qu’elles ne valent rien: torpiller la constitution et les autres lois en faveur d’un seul individu; c’est plus que se considérer comme sous homme face à un dieu. Le moment venu les membres de cette  »secte » regretteront d’avoir noyé leur patrie au nom des intérêts égoïstes. Le président de la Ceni a déjà fait preuve de son appartenance à cette M P qui n’a de sens que si Joseph est au pouvoir. C’est encore de la honte pour un pays de plus de 40millions d’électeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Comment
scroll to top