Deux proches de Joseph Olenghankoy « séquestrés » à la Primature

Les faits, confirmés par des sources concordantes, se sont déroulés peu après 14 heures ce mercredi à Primature, confirme l’intéressé. Membre du membre du Collège Agriculture, pêche et Elevage, il aurait été empêché d’accéder aux installations. « Des jeunes m’ont attaqué et détenu. Ils ont refusé que j’accède au bureau et pourtant je suis sur le décret du premier ministre », affirme-t-il à DIRECT.CD.

Selon lui, ces gens lui ont interdit l’accès parce qu’il est un proche de Joseph Olenghankoy. L’information est confirmée du côté du président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA). Un collaborateur de Joseph Olenghankoy affirme avoir été également « séquestré » de 10h à 18 mardi, alors qu’il tentait de livrer un courrier. DIRECT.CD n’a pas pu joindre la Primature, malgré des multiples efforts.

Issus de la dissence du Rassemblement, Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala se livrent une guerre depuis plusieurs mois. Le président des FONUS a même demandé le départ du Premier ministre, qu’il qualifie d’être « incompétent ».

Le 2 mai dernier, alors que le président Joseph Kabila lançait la construction d’un nouvel aérogare à l’Aéroport internationale de N’djili, Bruno Tshibala a étonné l’assistance en refusant de serrer la main de Joseph Olenghankoy à son arrivée. Ce dernier a créé une clameur en se levant et allant saluer par la suite le Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top