30 C
Kinshasa
mardi, janvier 28, 2020
Actualité Grands Lacs Les députés du Nord Kivu en colère après le...

Les députés du Nord Kivu en colère après le rejet de la motion de défiance contre le Ministre de la Défense

-

- Advertisment -

Les députés nationaux de l’Est en colère après le rejet de la motion de défiance contre le ministre de la défense, Crispin Atama Table par leurs collègues de la Majorité présidentielle. Ils accusent leurs collègues MP d’être de mèche avec le gouvernement dans les tueries perpétrées dans l’Est.

Dans une déclaration ce mercredi 18 avril à l’Assemblée nationale, ils dénoncent une complicité coupable contre les populations vivant à l’est de la rdc victimes des atrocités de la guerre depuis plus d’une décennie.

« Le fait pour l’Assemblée nationales d’étouffer tout débat public sur le massacre des populations congolaises notamment à Beni, Lubero, Rutshuru, renforce le sentiment d’abandon total d’une partie du peuple congolais livré à l’Holocauste des tueries sans foi ni loi par les plus hautes institutions de la République« , a déclaré Gérôme Lusenge Bonane, porte-parole des parlementaires du Nord Kivu.

En outre, ces députés de la province du nord Kivu dont la plus part sont des opposants, déplorent les propos tenus par le Président de la République lors de sa rencontre avec les députés de la MP et Palu sur la situation sécuritaire dans certe contrée.

« Ces propos tenus par le Chef de l’État, plantent le décor d’un amalgame ethniciste qui peut avoir des conséquences génocidaires dramatiques sur terrain. Ces propos inquiètent tous les congolais épris de paix, surtout que cette région des Grands Lacs a déjà vécu des épisodes sanglants, notamment le génocide rwandais dont la haine et la violance s’étaient nourries au fil des années par des discours analogues tenus librement par de hauts responsables d’un régime de triste mémoire« .

Pour rappel, la député nationale, élue de la ville de Kalemie dans la province du Tanganyika, Vicky Katumwa, par une motion d’ordre, a permis à la plénière d’empecher l’examen de la dite motion. Elle a estimé que son examen sur la place publique violerait le secret défense.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Interview : le bon coaching pour accompagner votre croissance

Curieux d’en savoir plus sur le coaching en République Démocratique du Congo, sur ce que cela peut...

Autour d’un entrepreneur, il faut parfois un commando

Manitech Congo est une entreprise qui produit des aliments transformés et conservés dont la chaine de valeur...

Carine Kunsevi Kilola parmi les 20 lauréates

Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. Dakar accueillait la 10ème édition...

Collaborer, les développeurs Congolais y arriveront !

Du sud au nord de l'Afrique les choses bougent et les jeunes veulent de plus en plus...
- Advertisement -

Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali

A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de...

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats participent au concours pour 25 places

Plus de 241 diplômés d’Etat, tous candidats à la Vodacom Bourse EXETAT 2019, ont affronté le concours le jeudi 19 septembre...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you