Débat sur la double nationalité: Le MRL saisit la CÉNI

Dans une lettre signée par son secrétaire général, John OMOMBO Tshumba Tokay, le 30 mars dernier, le Mouvement des Réformateurs Libéraux, (MRL), a saisi le Bureau de la Céni à propos du respect de l’article 10 de la Constitution. Au cas contraire, avertit-il, le MRL se réserve le droit d’introduire une requête en contestation du fichier électoral, devant la justice, afin d’obtenir son invalidation.

L’article 10 de la Constitution stipule que « La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut-être détenue concurremment avec autre ».

Partant de cette réalité, le MRL invite le président de la centrale électorale de s’occuper non seulement des doublons et des mineurs, pendant le nettoyage du fichier électoral, mais aussi de la problématique des électeurs et potentiels candidats présidentiel binationaux. Car, estiment les Réformateurs Liberaux, la qualité d’électeurs est une exclusivité des congolais en conformité avec la Loi fondamentale congolaise.

Le MRL s’est dit aussi être dans le droit de rejeter les résultats des élections. Car, issus d’un fichier qui contient des étrangers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top