26 C
Kinshasa
mardi, janvier 21, 2020
Spéciales Ecologie La BAD prête à appuyer la RDC dans le...

La BAD prête à appuyer la RDC dans le secteur agricole

-

- Advertisment -

La Banque africaine de développement (BAD), s’est déclarée prête à appuyer la République démocratique du Congo (RDC) dans le secteur  de l’agriculture, afin de lui permettre de diversifier son économie, a révélé René Obam Lonp, administrateur de cette institution pour l’Afrique centrale, au cours d’un entretien qu’il a eu en fin de la semaine avec Bahati Lukwebo, ministre d’Etat au Plan.

A cet effet, il a indiqué que son institution encourage la duplication à travers le pays des parcs agro-industriels comme à l’instar de celui de Bukanga Lonzo.

Les deux personnalités ont également abordé plusieurs autres dossiers, notamment la coopération entre la RDC et la BAD et celui relatif aux ressources de cette institution, en vue de la réalisation de sa mission. Auparavant, le ministre d’Etat au Plan, Bahati Lukwebo, avait présidé la réunion du Comité permanent du cadre macroéconomique (CPCE), une structure technique du gouvernement intervenant dans l’élaboration du Budget de l’Etat.

Au cours de cette réunion, les participants ont suiviles résultats de l’analyse effectuée par les experts internationaux sur les outils et le fonctionnement du CPCE, avant de formuler plusieurs recommandations visant essentiellement à améliorer ces outils et l’organisation du CPCE. La rencontre entre les deux personnalités s’inscrit dans le cadre de la réforme des finances publiques, indique la source.

Le coût total des projets financés par la BAD en RDC évalué à 1,1 milliard USD

 Par ailleurs, l’administrateur de la BAD pour l’Afrique centrale a rappelé que son institution est présente en RDC à travers 36 opérations qu’elle finance à hauteur de plus de 1,1 milliard des dollars américains.

René ObamLonp l’a dit au cours d’un dîner qui lui a été offert par le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, soulignant que les secteurs concernés par le financement de la BAD sont : les infrastructures, l’agriculture, l’environnement et la gouvernance.

Le ministre Yav a évoqué avec son hôte, la mise en œuvre des projets précités et réfléchi sur la possibilité d’augmenter le capital de la BAD par les contributions des pays membres. Il a salué les relations qui existent entre la RDC et cette institution financière panafricaine

Avec ACP.

Latest news

Interview : le bon coaching pour accompagner votre croissance

Curieux d’en savoir plus sur le coaching en République Démocratique du Congo, sur ce que cela peut...

Autour d’un entrepreneur, il faut parfois un commando

Manitech Congo est une entreprise qui produit des aliments transformés et conservés dont la chaine de valeur...

Carine Kunsevi Kilola parmi les 20 lauréates

Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. Dakar accueillait la 10ème édition...

Collaborer, les développeurs Congolais y arriveront !

Du sud au nord de l'Afrique les choses bougent et les jeunes veulent de plus en plus...
- Advertisement -

Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali

A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de...

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats participent au concours pour 25 places

Plus de 241 diplômés d’Etat, tous candidats à la Vodacom Bourse EXETAT 2019, ont affronté le concours le jeudi 19 septembre...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you