FARDC – Goma: «…nous sommes ici pour le travail, mais nous souffrons »

Plus de trois cents militaires ont organisé un sit-in lundi 14 novembre devant le bureau de la 34ème région militaire à Goma pour réclamer le paiement de leurs soldes. Certains affirment être impayés depuis 3 ans et d’autres réclament 11 mois de solde.

Ces militaires, officiers et soldats de rangs, sollicitent l’implication du chef de l’Etat pour percevoir leurs soldes.

Depuis janvier, ils sont impayés mais continuent à travailler. Nous demandons au Chef de l’Etat qu’il trouve une solution pour que nous ayons notre solde. Même si c’est peu, nous avons besoin de ça. Nous venons de Bandundu, Equateur, nous sommes ici pour le travail, mais nous souffrons ici», a dénoncé un militaire à Radio Okapi.

A en croire les manifestants, les codes qui leur permettaient d’accéder à leurs comptes bancaires ont été supprimés «parce qu’ils n’ont pas été vus dans le système de paiement».

Les militaires indiquent pourtant appartenir à l’armée. Selon eux, cette omission sur les listes de paie concerne en fait plus de 4 000 militaires sur toute l’étendue du Nord-Kivu.

Pour sa part, le responsable du service de presse de la 34ème région militaire, major Ndjike Kaiko, affirme que les militaires non payés étaient absents lors du dernier contrôle physique.

Il indique que ces militaires ont été appelés à Goma pour un nouveau contrôle physique qui leur permettra de percevoir leurs soldes. La même source assure qu’après le contrôle physique, les arriérés de solde seront également payés.


RO/MCN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top