La CENCO plaide pour une rencontre Kabila -Tshisekedi

Les évêques catholiques ont plaidé samedi pour une rencontre Kabila-Tshisekedi, a laissé entendre l’ambassadeur du Japon au Conseil de sécurité, à l’issue des échanges entre la Conférence épiscopale nationale du Congo -Cenco- et la délégation du Conseil de sécurité en séjour à Kinshasa.

Peu avant les prélats catholiques, la délégation de l’ONU a eu des entretiens avec le Premier ministre Matata Ponyo, puis le président Joseph Kabila.

Selon plusieurs sources, Kabila atteint par la limite du nombre des mandats, aurait évoqué la possibilité de réviser la Constitution.

Les ambassadeurs ont également échangé tour à tour avec la Majorité présidentielle, l’aile de l’Opposition partie au dialogue, le Rassemblement, le MLC et la Société civile.

Ces entretiens ont lieu à la fin d’une semaine jugée cruciale pour l’Accord signé le 18 octobre 2016.

Après un premier dépassement du délai de désignation du Premier ministre issu de l’Opposition signataire de ce compromis politique, la Majorité présidentielle et l’Opposition au dialogue avaient annoncé la nomination d’un Premier ministre le 14 novembre 2016 au plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top