31.3 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, février 24, 2020
PUBLICITÉ

Vodacom fustige les accusations de CWN et fait des révélations
V

Dans une série de réclamations peu claires,  Congo Wireless Network (CWN) semble relancer les mêmes questions que celles tranchées par le Tribunal arbitral de la Chambre Internationale de Commerce en 2013. Le Tribunal avait établi que CWN avait abusé de sa position d’associé minoritaire vu qu’elle avait refusé de soutenir la recapitalisation tant nécessaire pour Vodacom RDC. L’ordre fut intimé à CWN de payer les dommages et intérêts à hauteur de 200 milliards CDF (soit 200 millions USD) à Vodacom Group.

« Le Groupe Vodacom prend acte que CWN a sollicité et obtenu du Tribunal de Commerce de Kinshasa/Gombe une décision judiciaire désignant un expert pour mener un « audit opérationnel sur les états financiers » de Vodacom RDC remontant sur onze années. En guise de réponse, Vodacom RDC a lancé une urgente requête en annulation de cette décision. Cette requête a été entendue en date du 1 novembre 2016 et a été renvoyée à la date du 8 novembre 2016« , fait savoir ce opérateur majeur de la téléphonie mobile en RDC.

Ancien opérateur GSM, CWN et Vodacom international sont en procès devant le Tribunal de commerce de la Gombe à Kinshasa. CWN accuse son partenaire Vodacom International de «gestion opaque» ayant entrainé un déficit de 600 millions de dollars américains depuis 2005, selon des sources judiciaires lundi 7 novembre.

« Etant donné que ce dossier est actuellement porté devant les juges, le Groupe Vodacom n’est pas tenu de commenter sur le fond de l’affaire. Cependant, Vodacom tient à déclarer que tous ses comptes ont subi un audit annuel par des grands cabinets d’audit, conformément aux lois en vigueur« , explique le communiqué de Vodacom, qui affirme toutefois demeurer « ouvert à toute solution constructive par le biais du dialogue et des négociations fructueuses avec CWN. »

L’opérateur Vodacom RDC a un palmarès de 15 ans comme investisseur, employeur et acteur du développement socioéconomique en République Démocratique du Congo, faisant de lui l’une des entreprises leader en RDC jouissant de la plus grande confiance. Vodacom RDC a investi plus de 1 trillion CDF (1 milliard USD) pour déployer un réseau offrant la plus grande couverture du pays et connectant les populations des zones rurales les plus isolées. Au cours des deux dernières années fiscales, Vodacom a investi plus de 200 milliards CDF (200 millions USD) en vue de moderniser son réseau et le rendre encore plus performant. Juste l’année dernière, Vodacom a remarquablement augmenté le nombre de ses sites 2G et 3G afin de fournir des services à plus de 9 millions d’abonnés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus lus

Interview : le bon coaching pour accompagner votre croissance

Curieux d’en savoir plus sur le coaching en République Démocratique du Congo, sur ce que cela peut vous apporter ? Eh bien,...

Autour d’un entrepreneur, il faut parfois un commando

Manitech Congo est une entreprise qui produit des aliments transformés et conservés dont la chaine de valeur est congolaise. C'est surtout des...

Carine Kunsevi Kilola parmi les 20 lauréates

Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. Dakar accueillait la 10ème édition du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne du...

Collaborer, les développeurs Congolais y arriveront !

Du sud au nord de l'Afrique les choses bougent et les jeunes veulent de plus en plus prendre le contrôle de leur...

Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali

A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de l’innovation de Kigali.
PUBLICITÉ