Une marche à Bukavu contre les massacres de civils de Beni

Un millier de personnes vêtues de noir ont manifesté vendredi à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo, au troisième jour d’un «deuil» décrété par des ONG locales pour dénoncer les massacres à répétition dans la région de Beni, plus au nord, a constaté un journaliste de l’AFP.

«Nous pleurons nos morts de Beni et exigeons que ces massacres des civils s’arrêtent, un mort de plus sera (un mort de) trop», «Nos compatriotes de Beni ont droit à la paix et droit à la vie», pouvait-on lire sur des banderoles qu’arboraient les manifestants à Buvaku, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top