23 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mardi, février 25, 2020
PUBLICITÉ

6 congolais parmi les 30 artistes africains les plus influents en 2015
6

Fally Ipupa est l’artiste le plus influent, suivit de Fabregas et Werrason; alors que Koffi Olomide, Papa Wemba et Ferre Gola clôturent la marche côté congolais dans ce classement de 30 des artistes africains les plus influents à l’échelle internationale, établit par Forbes Afrique, en partenariat avec TRACE Africa.

Forbes Afrique et TRACE Africa ont mesuré l’influence des artistes en fonction de leur popularité sur les réseaux sociaux, du nombre de vues de leurs vidéos sur Youtube, du nombre de leurs featurings, du poids de leurs labels et de leurs suffrages dans le vote des téléspectateurs de Trace.

Dans ce classement qui voit l’ivoirien DJ Arafat classé artiste africain le plus influent en 2015, le Nigéria trône avec 9 représentants, ce qui vient une fois de plus confirmer que la première puissance économique d’Afrique domine largement la musique africaine. Wizkid, Davido, Tiwa, Savage, Don Jazzy, Yemi Alade, P square, Flavour sont classés respectivement de la 2eme à la 8eme position. On y retrouve également D’Banj à la 14 eme position et J Martins à la 22 eme marche.

Congolais et ivoiriens se partagent la 2eme position en termes de représentants soit 6. Le pays de Pépé Kalé dont on a commémoré le dimanche 29 novembre les 17 ans de son décès, semble faire une belle remonté sur la scène musicale africaine.

Kinshassa qui a traversé une période de relâchement après l’épopée de la Rumba et du Ndombolo dans la fin des années 1990, revient en force avec  Fally Ipupa (11eme)  est le congolais le plus influent devant Fabregas ( 16 eme) , il est classé devant des icônes telles que Werason (17 eme) ou encore devant le  »Quadra Koraman » Koffi Olomidé ( 21eme) et Papa Wemba (26 eme). Frere GOLA (24 eme) fait une belle apparition.

En Côte d’ivoire il n’y a pas que le coupé décalé, en dehors de DJ arafat ( 1er) etSerge Beynau (9 eme) sont également présent, les reggaemen, Alpha Blondy (13eme ) et Tiken Djah (18 eme). Les Magic system selon Forbes et Trace sont les 3eme artistes ivoiriens les plus influents et 12 eme sur le plan continental. Belle performance pour le groupe Kiff No Beat (20 eme) , attendu au Cameroun les 21 et 23 décembre pour le concert ‘‘Music 4 Peace’’.

On note également dans ce classement Forbes, la présence de l’ougandais EDDY Kenzo (10 eme) et des togolais TOOFAN (15 eme). Des vétérans de la musique africaine comme Youssou N’dour du Sénégal (23 eme), Salif Keita du Mali (25 eme) ou encore Angelique Kidjo du Bénin (27 eme) n’ont pas complètement perdu de leur aura sur la scène africaine et internationale.

Bonne nouvelle pour la musique francophone – elle se porte plutôt bien. Sur 30, l’Afrique francophone possède 20 représentants dans ce classement.

Ce Top 30 donnera lieu à une émission spéciale de 52 minutes diffusée le mercredi 9 décembre à 21h GMT sur TRACE Africa. Rediffusions le vendredi 11 à 19h, le samedi 12 à 11h et le dimanche 13 à 16h15. Il  sera également détaillé dans le numéro double de décembre 2015 / janvier 2016 du magazine Forbes.

Direct.cd vous propose dans son intégralité ce classement. Laissez vos avis.

DR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus lus

Interview : le bon coaching pour accompagner votre croissance

Curieux d’en savoir plus sur le coaching en République Démocratique du Congo, sur ce que cela peut vous apporter ? Eh bien,...

Autour d’un entrepreneur, il faut parfois un commando

Manitech Congo est une entreprise qui produit des aliments transformés et conservés dont la chaine de valeur est congolaise. C'est surtout des...

Carine Kunsevi Kilola parmi les 20 lauréates

Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. Dakar accueillait la 10ème édition du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne du...

Collaborer, les développeurs Congolais y arriveront !

Du sud au nord de l'Afrique les choses bougent et les jeunes veulent de plus en plus prendre le contrôle de leur...

Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali

A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de l’innovation de Kigali.
PUBLICITÉ