26 C
Kinshasa
mardi, janvier 21, 2020
Divertissement Héritier Watanabe ce vendredi à Paris

Héritier Watanabe ce vendredi à Paris

-

- Advertisment -

Après avoir entamé des séances de répétitions avec succès, le désormais surnommé «Mutu ya Tembé», l’artiste musicien Héritier Watanabé n’entend pas dormir sur ses lauriers. Il veut atteindre la vitesse de croisière dans sa nouvelle carrière artistique en solo. C’est ainsi que «Le boss live» prendra l’avion, sauf imprévu, ce vendredi 8 Mai à destina¬tion de Paris en France.
Comme l’on peut l’imaginer, ce périple d’Héritier Watanabé dans la capitale de l’Hexagone est un voyage de prise de contacts avec des potentiels partenaires. «C’est un bref séjour que je vais passer à Paris. C’est juste pour signer quelques contrats. Et, je regagnerai le pays aussitôt», a confié «Wata Plus». A son retour, l’artiste promet de livrer une grande production musicale dans un des beaux cadres de la ville province de Kin¬shasa pour sa première sor¬tie officielle ainsi que celle de l’équipe qui accompagne.

Conscient du lourd travail qui l’attend -celui d’imposer son nom de manière indivi¬duelle dans l’échiquier mu¬sical du pays-, «Mutu ya Tembé» rassure qu’il bosse et continuera à bosser da¬vantage pour faire plaisir et mériter une fois de plus la confiance de tous ceux qui l’aiment et apprécient sa bonne musique. Tenez, c’était, le mercredi 29 avril dernier que ce transfuge du Wenge Musica Maison-Mère et ses poulains ont répété, pour la première fois, devant le public à l’espace «Le no¬ble» chez Sony Ecce homo avec la modération du chro¬niqueur musical Djo K. Ka¬bengele.

La répétition riche en spectacle et en émotion a connu la présence inédite de l’animateur Didier Kalonji dit «Bill Clinton». Au cours de cette rép, les deux artistes se sont remémorés le beau, vieux temps passé aux cô¬tés de Werrason notamment la double production histo¬rique au Zénith de Paris en 2003 où les annales se rap¬pellent des célèbres anima¬tions de «Bill» scandant le nom d’«Héritier». Lors de la même séance, le «Spoon» a révélé que c’est «Wata» qu’il lui a donné le sobriquet de «Macintosh». Il sied de rap¬peler que l’artiste musicien, Héritier Watanabé répète chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi en coulisses et le mercredi en présence du public.

DEO KOKOLO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Interview : le bon coaching pour accompagner votre croissance

Curieux d’en savoir plus sur le coaching en République Démocratique du Congo, sur ce que cela peut...

Autour d’un entrepreneur, il faut parfois un commando

Manitech Congo est une entreprise qui produit des aliments transformés et conservés dont la chaine de valeur...

Carine Kunsevi Kilola parmi les 20 lauréates

Le monde a besoin de science et la science a besoin des femmes. Dakar accueillait la 10ème édition...

Collaborer, les développeurs Congolais y arriveront !

Du sud au nord de l'Afrique les choses bougent et les jeunes veulent de plus en plus...
- Advertisement -

Le Rwanda lance la construction de la Silicon Valley africaine à Kigali

A l’image de la Silicon Valley californienne, le Rwanda a lancé la construction de la Cité de...

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats participent au concours pour 25 places

Plus de 241 diplômés d’Etat, tous candidats à la Vodacom Bourse EXETAT 2019, ont affronté le concours le jeudi 19 septembre...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you