La une, Nord-Kivu, Politique, Provinces

Procès Mamadou Ndala : La vérité « anéantie »

Le Corps du sergent-major Arsène Ndabu exposé à la morgue de l'HG de Beni (Ph. Alain Wandimoyi)

L’inattendue est presqu’arrivée. Le seul témoin vivant et retenu par la cour dans le procès Mamadou Ndala a rendu l’âme ce jeudi 2 octobre 2014 alors qu’il devait déposer son deuxième réquisitoire. L’annonce de la mort du sergent-major Arsène Ndongala a été faite avant l’ouverture de l’audience du jeudi 2 octobre.

Dernière minute, Politique

Trahison, règlement de comptes: carnage au sein de la Majorité Présidentielle « Katangaise »

De gauche à droite, les cadres du PPRD Norbert Katintima,  Léornad Mashako, Philomène Omatuku, Marie-Ange Lukiana et Adolphe Lumanu, lors de la signature de la charte de la Majorité Présidentielle à Kinshasa, le 02/04/2011. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Dans la bataille autour de la révision constitutionnelle, la Société civile du Katanga s’est, dès les premiers instants et ouvertement, prononcée contre toute révision. Ce son discordant avait provoqué une onde de choc dont les effets se sont faits ressentir jusqu’à Kinshasa. Pendant que l’opinion nationale scrutait l’horizon, une autre dissidence s’est déclarée à Lubmbashi dans le chef du président de la Scde, Jean-Claude Muyambo, membre de la Majorité présidentielle.

Politique

Des loups au sein de la Majorité présidentielle

majorite-presidentielle

S’il est connu de tous que les loups ne se mangent pas entre eux, les choses ont tendance à changer. A la Majorité présidentielle –MP-, les loups et les louves bouffent des louveteaux ou alors les loups dévorent les louves et vice-versa.

Nord-Kivu, Politique

Nord-Kivu : FDLR – l’épine dans l’œil des habitants de l’extrême-sud du Lubero

Abarwanyi-ba-FDLR-muri-Congo-bavugwaho-kwica-no-gusahura-abanyecongo

Le désarmement des l’escadron des Forces Démocratiques pour la libération du Rwanda traîne. De la CIRGL à la SADEC, la politique a pris le devant sur les dessus des faits. Pourtant, ces « voisins » constituent un casse-tête pour les habitants de l’extrême sud du territoire de Lubero et de Walikale, au Nord-Kivu. Ces insurgés Hutus ont ironiquement remplacé les FARDC et y  font la loi sans se fier inquiéter par quiconque.